Résultat Appel d’Offre 2017

Perpignan le 23 octobre 2017

Chers collègues,

Suite aux évaluations de chacun des dossiers par deux évaluateurs ; suite à la réunion des 25 et 26 Septembre 2017 du Conseil Scientifique pour une synthèse des évaluations ; et suite à la validation des projets retenus par le Conseil de Direction du LabEx, je vous prie de trouver ci-joint les propositions de financement faisant suite à l’appel à projet 2017.

Dans le cadre de l’appel à projet 2017, le LabEx « CORAIL » financera un total approximatif de 334 000,00 euros, au travers des financements suivants :

  • 6 projets incitatifs pour un montant approximatif de 80 000€ ;
  • 1 workshop pour un montant total de 20 000,00€ ;
  • 3 mois de professeur invité pour un montant total de 9 000,00€
  • 2 bourses doctorales avec un salaire équivalent à celui d’une bourse MESR, soit 1 400€ net par mois ;
  • 1 post-doctorant de 12 mois avec un salaire de plus ou moins 2 100,00 euros net/mois + une enveloppe pour des missions de 2 500,00 euros ;

Je vous prie de bien vouloir trouver en suivant les résultats définitifs. Au delà de ce courrier général qui fait office de décision de financement, vous recevrez dans les jours à venir, à titre individuel pour chaque porteur, les commentaires des rapporteurs qui pourront vous aider dans la mise en place des projets ou à reprendre les projets pour l’année prochaine.

Je rappellerai qu’outre les 334 K€ financés sur 2017, il faut également compter 7 bourses de thèse en cours pour un montant approximatif total de 210 K€, les 30K€ de gratifications de stage (6 mois accordés par tutelle). Cela fait un financement total de 574 K€ sur projets pour 2017.

Bien sincèrement,

Serge Planes


A l’appel d’offre « projet de recherche incitatif »

4 projets ont été retenus dans la globalité des crédits demandés :

PocillopoRAD

Connectivité des différentes hypothèses d’espèces du corail du genre Pocillopora à l’aide de données génomiques (RAD)
Porteur : Stefano Mona (EPHE)
Montant : 15 000,00€


GEOFIA

Spatialisation et diversité de la pêche traditionnelle : innovations méthodologiques appliquées à une pêcherie récifo-lagonaire au sud-ouest de Madagascar
Porteur : Marc Leopold (IRD)
Montant: 15 000,00€


ETAPE

Une étude intégrée du recrutement larvaire des poissons coralliens
Porteur : David Lecchini (EPHE)
Montant: 14 994,00€


ACIDINTERACT

Effet de l’acidification des océans sur l’interaction corail-cyanobactérie
Porteur : Suzanne Mills (CNRS)
Montant: 15 000,00€

2 projets ont été retenus à hauteur de 10 000€ :

ACCLIMABEST

Acclimatation du bénitier et de ses symbiontes à la température
Porteur : Jérémy Le Luyer (IFREMER)
Montant : 10 000,00€


BENEBACT

Bactéries Bénéfiques pour la santé et la résilience des coraux
Porteur : Malika Trouillefou (UA)
Montant : 10 000,00€

A l’appel d’offre « workshop »

1 projet de Workshop a été retenu :

VULNERABLE

Gestion des systèmes socio-écologiques récifaux basée sur la vulnérabilité
Porteur : Joachim Claudet (CNRS)
Montant : 19 850,00€

A l’appel d’offre « professeur invité »

1 projet de professeur invité a été retenu pour une durée de 3 mois :

FISH CONNECT

Etude de la résilience des communautés de poissons coralliens
Porteur : René Galzin (EPHE)
Professeur invité : Geoffrey Jones
Montant : 9 000,00€

A l’appel d’offre « bourse doctorale »

2 projets ont été retenus sur liste principale et deux projets ont été retenus sur liste d’attente :

MACADAM

Interactions entre Coraux scléractiniaires et microplancton et les diazothrophes planctoniques, dans le contexte du changement climatique
Porteur : Fanny Houlbreque (IRD)


ClimAcanth2

Vers une optimisation des stratégies de contrôle d’A. planci : étude des réponses physiologiques et comportementales post-installation à un ensemble de stress acides
Porteur : Pascal Dumas (IRD)


Liste d’attente :

  • Le projet ReProCo (Récifs coralliens et protection côtière) porté par Valeriano Parravicini (EPHE) a été classé en première position sur liste d’attente, dans le cas d’un désistement
  • Le projet SUPERNATURAL (Etude de la plasticité physiologique de coraux vivants dans des conditions extrêmes : le cas des « super » coraux de Bouraké) porté par Riccardo Rodolfo-Metalpa (IRD) a été classé en seconde position sur liste d’attente.
A l’appel d’offre « bourse post-doctorale »

1 projet a été retenu sur liste principale et 1 projet a été retenu sur liste d’attente :

ECV

Une étude comparative de gestion communautaire des zones coralliennes au Vanuatu
Porteur : Laurent Dousset (EHESS)
Candidate : Maëlle Calandra


Liste d'attente

  • Le projet CACAO (Influence des cycles climatiques sur la Connectivité et la dérive des larves de corail en Polynésie française) porté par Elodie Martinez (IRD), a été classé en première position sur liste d’attente, dans le cas d’un désistement.
Mise en place des procédures administratives :

Pour la mise en place des projets de recherches incitatifs, workshop, écoles thématiques et professeur invité, il est prévu un reversement des sommes allouées aux tutelles dont dépend le porteur du projet, sauf demande express du porteur du projet qui souhaiterait une gestion différente. Pour cela, il vous sera adressé au plus vite une convention de reversement pour signature. Dès que cette convention sera retournée signée, l’EPHE pourra mettre en place le reversement auprès de la tutelle identifiée.

Pour la mise en place des bourses doctorales, je rappelle qu’il est prévu le financement de 36 mois de salaire à hauteur de 1 684,93 euros brut (selon la rémunération appliquée par le MESR au 1ier Juillet 2010). Pour la mise en place des bourses doctorales nous pouvons soit le faire directement sur la base d’un contrat et d’un ordre de mission EPHE (organisme gestionnaire du LabEx), ou via un transfert sur les organismes ou sont affiliés les responsables des doctorants (dans ce cas, il faudra prévoir la mise en place d’une convention de reversement). Pour cela, je demanderai au responsable de me transmettre leur décision et les termes de mise en place de la procédure de gestion pour le doctorat (soit par l’EPHE, soit par convention de reversement) afin que l’on organise dans un cas ou dans l’autre les procédures administratives.
Concernant toujours les bourses doctorales, il conviendra également de faire attention à l’inscription dans les écoles doctorales.

Pour la mise en place des bourses post-doctorales, je rappelle qu’il est prévu le financement de 12 mois de salaires à hauteur environ de 2 100 euros net (selon les grilles ANR) et le défraiement d’une mission à hauteur de 2 500 euros. Pour la mise en place des post-doctorants, nous pouvons soit le faire directement sur la base d’un contrat et d’un ordre de mission EPHE (organisme gestionnaire du LabEx), ou via un transfert sur les organismes ou sont affiliés les responsables des post-doctorants (dans ce cas, il faudra prévoir la mise en place d’une convention de reversement). Pour cela, je demanderai au responsable de me transmettre leur décision et les termes de mise en place de la procédure de gestion pour le post-doc (soit par l’EPHE, soit par convention de reversement) afin que l’on organise dans un cas ou dans l’autre les procédures administratives.

Dans tous les cas, je souhaiterai donc que les porteurs de projets veuillent bien contacter Nathalie Tolou au plus vite pour confirmer leur intention en terme de mise en place des procédures administratives.

Contact :

Dr Serge Planes (Dir)
Me Nathalie Tolou (Ass)