Les Projets Structurants

SYNERGIE
Approche intégrée de la gestion des systèmes socio-écologiques coralliens

Résumé
Malgré des efforts de conservation toujours plus avancés, le déclin des récifs coralliens reste un enjeu majeur à l’échelle planétaire. L'intégration d'une perspective systémique provenant des sciences socio-écologiques dans le développement, la conservation et la gestion des ressources naturelles a amélioré l'équité et l'efficacité à long terme des initiatives de chacun. A ce jour, les tentatives d’intégrer les approches écocentrées et sociocentrées se sont principalement focalisées sur la recherche de compromis. Un cadre méthodologique a récemment été développé pour favoriser l’identification de synergies dans le choix des interventions pour gérer les système Hommes-ressources. Cependant, ce cadre n’a pas été testé à une échelle plus régionale qui permettrait de répondre aux questions suivantes : Les différentes caractéristiques des systèmes socio-écologiques coralliens, en particulier de l’outre-mer français, appellent-t-elles à des familles d’interventions particulières ? Une typologie d’interventions favorables par site, archipel ou région peut-elle être faite ? Quels sont les types d’interventions les plus à même de rester viables au vue des scénarios de changement climatique régionaux ? Quels sont les types d’intervention les plus à même de rester adapté aux transformations socioculturelles et socioéconomiques régionales à venir ? Quels sont les risques et incertitudes associés avec ces scénarios ? Voici autant de questions auxquelles SYNERGIE tentera de répondre. L’objectif général de SYNERGIE est d’élargir le périmètre conceptuel, historique et géographique de l’analyse du rapport Homme-Récif pour proposer des modes de gestion adaptés, systémiques et réalisables. Nous souhaitons développer un cadre d’évaluation qui permette de mieux identifier, et proposer de manière transparente, des modes de gestion pour la durabilité, adaptés à chaque région d’étude et adaptable à chaque site au sein de ces régions. Le projet se basera sur un ensemble de relations homme-récif et tentera d’en faire ressortir les particularités régionales.

Co-porteurs

    • Joachim Claudet, CNRS/CRIOBE
    • Mohsen Kayal, IDR/ENTROPIE
    • Sébastien Galliot, CNRS/CREDO

Partenaires

    • Mehdi Adjeroud , IRD-ENTROPIE
    • Tamatoa Bambridge, CNRS-CRIOBE
    • Anne Di Piazza, CNRS-CREDO
    • Christophe Menkes, IRD-ENTROPIE
    • Valeriano Parravicini, EPHE-CRIOBE
    • Simone Pauwels, CNRS-CREDO
    • Malika Rene-Trouillefou, UA-BOREA
    • Sandra Revolon, UAM-CREDO
    • Marc Tabani, CNRS-CREDO
    • Wynsberge Van, IFREMER-ENTROPIE

RECONNECTION
Resilience et connectivIté des coraux dans les environnements marginaux et extrêmes

Présentation
Malgré des efforts de conservation toujours plus avancés, le déclin des récifs coralliens reste un enjeu majeur à l’échelle planétaire. L'intégration d'une perspective systémique provenant des sciences socio-écologiques dans le développement, la conservation et la gestion des ressources naturelles a amélioré l'équité et l'efficacité à long terme des initiatives de chacun. A ce jour, les tentatives d’intégrer les approches écocentrées et sociocentrées se sont principalement focalisées sur la recherche de compromis. Un cadre méthodologique a récemment été développé pour favoriser l’identification de synergies dans le choix des interventions pour gérer les système Hommes-ressources. Cependant, ce cadre n’a pas été testé à une échelle plus régionale qui permettrait de répondre aux questions suivantes : Les différentes caractéristiques des systèmes socio-écologiques coralliens, en particulier de l’outre-mer français, appellent-t-elles à des familles d’interventions particulières ? Une typologie d’interventions favorables par site, archipel ou région peut-elle être faite ? Quels sont les types d’interventions les plus à même de rester viables au vue des scénarios de changement climatique régionaux ? Quels sont les types d’intervention les plus à même de rester adapté aux transformations socioculturelles et socioéconomiques régionales à venir ? Quels sont les risques et incertitudes associés avec ces scénarios ? Voici autant de questions auxquelles SYNERGIE tentera de répondre. L’objectif général de SYNERGIE est d’élargir le périmètre conceptuel, historique et géographique de l’analyse du rapport Homme-Récif pour proposer des modes de gestion adaptés, systémiques et réalisables. Nous souhaitons développer un cadre d’évaluation qui permette de mieux identifier, et proposer de manière transparente, des modes de gestion pour la durabilité, adaptés à chaque région d’étude et adaptable à chaque site au sein de ces régions. Le projet se basera sur un ensemble de relations homme-récif et tentera d’en faire ressortir les particularités régionales.

Coordinateurs

  • Dr R. Rodolfo-Metalpa
  • Dr M. Adjeroud
  • Dr L. Hédouin
https://www.labex-corail.fr/wp-content/uploads/fiche-presentation-RECONNECTION-750x250.jpg