Évènements



Exposition Photographique | Récifs Coralliens : un enjeu pour l'humanité
Alexis Rosenfeld, Photographe
du 15 Septembre au 9 Novembre 2018, Paris Gare de Lyon, Galerie des fresques


Dossier de presse

Dans le cadre de l'année internationale pour les récifs coralliens (IYOR 2018), et soucieux de cet « enjeu pour l’humanité », SNCF Gares & Connexions a décidé d’accompagner cette exposition et propose aux voyageurs et promeneurs de Paris-Gare de Lyon de découvrir en grand format des photographies extraites de mes reportages.

L’exposition Récifs coralliens, un enjeu pour l’humanité présente 2 années de travail et quelque 400 heures de plongées dans l’Océan Indien, Le Pacifique,en Mer Rouge et aux Caraïbes. Le photojournaliste et plongeur Alexis Rosenfeld et la journaliste Alexie Valois ont rapporté de leurs reportages en immersion ces paysages sous-marins. Ils offrent une vision panoramique sur les récifs aux proportions gigantesques, sur la profusion et la noblesse des espèces marines. Ils interpellent sur les changements qui s’y opèrent, sur la nécessité pour chacun de nous de connaître et de protéger la vie, même invisible, sous la surface des océans.

Les récifs coralliens, grandioses et pourtant fragiles, font partie des écosystèmes les plus menacés. Les spécialistes estiment qu’aujourd’hui plus de la moitié sont en situation critique. Les coraux sont en effet très sensibles aux modificationsde leur milieu naturel. Ils supportent mal la hausse des températures, l’acidificationdes océans et les pollutions liées aux diverses activités humaines. Et quand le corail succombe, les espèces animales et végétales qui composent les communautés récifales sont en danger. Or, la vie d’un demi-milliard de personnes en dépend. Elles ont besoin des récifs pour s’abriter des vagues. Toute l’économie littorale des zones tropicales est tributaire de la protection physique des barrières de corail. Ces nurseries géantes sont essentielles aux poissons, et donc aux hommes qui s’en nourrissent. Les espèces récifales représentent un tiers de la biodiversité marine. Et il y en a encore beaucoup à découvrir. Les détruire revient à menacer toute la chaîne alimentaire marine et mettre en péril la vie des populations actuelles et à venir. Pour l’humanité entière, il est donc urgent de prendre des mesures efficaces pour gérer durablement les zones côtières et préserver des agressions les récifs de corail. Si nous parvenons à réduire toutes les pressions humaines sur ces précieux écosystèmes, nous leur donnerons le temps de s’adapter aux changements globaux.

Contact(s) : Alexis Rosenfeld et Alexie Valois


La semaine des récifs coralliens à l’Université de la Réunion
du 10 au 14 Septembre 2018, Faculté des Sciences & Technologies

Dans le cadre de l’année internationale sur les recifs coralliens, le LabEx CORAIL – Laboratoire d’excellence « Les recifs coralliens face au changement global de la planete » – l’UMR ENTROPIE – Unite mixte de recherche « Ecologie Marine Tropicale dans les oce ans Pacifique et Indien » – et l’UFR Sciences et Technologies de l’Universite de La Réunion ont le plaisir de vous presenter « LA SEMAINE DES RÉCIFS CORALLIENS À L’UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION » du lundi 10 au vendredi 14 septembre 2018. 

Tout au long de la semaine, vous pourrez assister aux conferences qui seront donne es par les membres du Conseil Scientifique du LabEx et les doctorants de l’UMR ENTROPIE et visiter l’exposition « les recifs coralliens face au changement climatique ».


Exposition LABEX CORAIL : Les récifs coralliens face au changement climatique
Université de la Réunion, 13 Septembre au 10 Novembre 2018

La semaine des récifs coralliens à l’Université de la Réunion
du 10 au 14 Septembre 2018, Faculté des Sciences & Technologies


Exposition : Les récifs coralliens face au changement climatique
Moorea, Polynésie française, 7 Mai - 31 Août 2018

Cette exposition a pour objectif de sensibiliser le public sur les menaces qui pèsent sur le milieu corallien. Elle présente les observations et les résultats des chercheurs du LABEX CORAIL, provenant de l’ensemble des territoires français d’outre-mer impliqués dans des recherches sur les récifs coralliens via 5 instituts (EPHE, CNRS, IRD, EHESS, Ifremer) et 4 universités (UPF, UAG, UNC, UR).

Le visiteur découvre l’univers des récifs coralliens à travers une trentaine de posters sur les thématiques suivantes : l’écosystème corallien, les perturbations du milieu corallien, les prévisions face au changement climatique, les mesures de gestions et une présentation des partenaires de l’exposition.

L’exposition est présentée sur la plage publique de Tiahura - Haapiti, Moorea, de mai à fin août 2018 dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’océan (8 juin) et de l’Année Internationale des Récifs Coralliens (IYOR).

(Initiative internationale pour les récifs coralliens – ICRI).


Récifs coralliens et écosystèmes associés sous influence anthropique (pollution et changement climatique)
Université des Antilles - Pointe-à-Pitre, Guadaloupe - 24 à 25 Mars 2017

Université des Antilles, BOREA, PSL Research University Paris


Exposition "Les Récifs coralliens face au changement climatique"
Jardin de Paofai et Hall du Haut Commissariat - Polynésie française - Octobre 2016

Dans le cadre de l’expédition TARA Pacific, la goélette Tara est dans les eaux polynésiennes tout le mois d’octobre 2016. Durant cette période, le bateau fait escale deux fois à Papeete. Le LABEX est au cœur de cette expédition, dont le Directeur Serge Planes est également directeur scientifique. Nous avons souhaité nous associer à TARA Expéditions et la Présidence de Polynésie française pour faire de cette escale un moment particulier à la rencontre de la société polynésienne.

Le Laboratoire d’Excellence CORAIL a créé en 2015 une exposition intitulée : « les récifs coralliens face au changement climatique », qui a pour objectif de sensibiliser le public sur les menaces qui pèsent sur le milieu corallien. Cette exposition, présentée à Mme Ségolène Royal, a été exposée à Paris (aquarium de la porte dorée) pendant les 3 derniers mois de 2015 lors de la COP 21 et après. L’exposition, composée de 31 posters, présente les observations et les résultats des chercheurs à travers une trentaine de posters sur les thématiques suivantes:

  • Présentation des partenaires
  • Ecosystème corallien
  • Perturbations du milieu corallien
  • Prévisions face au changement climatiques
  • Mesures de gestions


Exposition "Les Récifs coralliens face au changement climatique"
Gallery of Oceanian Art - Suva, Fidji - Octobre 2016

Le mercredi 12 octobre en début de soirée, l’exposition Coral and Climate Change a été inaugurée à l’Université du Pacifique Sud (USP) par le Professeur D. Armstrong, Acting Deputy Vice Chancellor (research and international).

Les invités ont été impressionné par la richesse du savoir communiqué dans les posters et ont exprimé le désir que ce savoir puisse être divulgué dans les villages auprès des populations par le biais de workshop organisés tant par l’Université que par des ONG tel que WWF.

Des projets de traduction dans les langues des 12 pays auxquels appartiennent l’Université ont été évoqués. Les invités présents étaient des membres de l’Ambassade de France, de la Délégation Européenne à Suva (respectivement responsable Pêche et responsable Ressources Naturelles et Environnement), des enseignants chercheurs de l’Université, des représentants du gouvernement et des représentants d’ONG.


Exposition "Les Récifs coralliens face au changement climatique"
Aquarium de la Porte Dorée - Paris - Septembre à Décembre 2015

Initialement prévue de 10 septembre au 8 novembre 2015, puis prolongée jusqu’au 31 décembre 2015, l’Aquarium de la Porte Dorée a présenté une exposition intitulée « Les récifs coralliens face au changement climatique », conçue par le Laboratoire d’Excellence CORAIL, en collaboration avec l’IFRECOR et le Centre Scientifique de Monaco, soutenue par la Fondation Total.

Inscrit dans le cadre de la COP21 pour un accord universel sur le climat (www.cop21.gouv.fr), avec le soutien de la Plateforme Océan & Climat, ce rendez-vous avait pour objectif de sensibiliser le public sur les menaces qui pèsent sur le milieu corallien.Véritables "forêts tropicales de la mer",les récifs coralliens sont des acteurs incontournables dans la préservation de la biodiversité en milieu marin. Bien que ne recouvrant que 0,02% de la planète, ils en sont l’écosystème le plus riche et le plus diversifié. De plus, Ils constituent un patrimoine naturel essentiel à la vie économique, sociale et culturelle des populations riveraines. Les changements climatiques, enjeu de la COP21, représentent une menace sans précédent pour les récifs coralliens qui subissent les effets de cyclones tropicaux de plus en plus violents, qui blanchissent et meurent à cause de l’augmentation de la température et qui sont sensibles à l'acidification des océans induite par l’augmentation du CO2 dissout dans l’océan.

Le Laboratoire d’Excellence «Récifs coralliens face au changement global» (CORAIL) a pour objet d’améliorer la recherche sur les écosystèmes coralliens dans la perspective de leur gestion durable. Le LabEx CORAIL associe l’ensemble des territoires français d'outre-mer impliqués dans des recherches sur les récifs coralliens via 5 instituts (EPHE, CNRS, IRD, EHESS, Ifremer) et 4 universités (UAG, UNC, UR, UPF). L’exposition présentait les observations et résultats des chercheurs. Elle a été accompagnée de la projection de films courts, et d’un outil ludo-pédagogique mis en place durant toute la durée de l’exposition.


Colloque LabEx CORAIL
Aquarium de la Porte Dorée - Paris - 7 au 9 Septembre 2015

En Septembre 2015, le LabEx CORAIL a organisé un colloque visant à faire un bilan des 5 années écoulées et à fixer les objectifs pour les années futures. 55 présentations ont été faites, et pas moins de 70 chercheurs, enseignants- chercheurs, post-doctorants et doctorants y ont participé (environ 70% des membres permanant du LabEx).

Cet exercice difficile au vu de l’éclatement géographique de la communauté a été une réussite.

A la fin des présentations, des ateliers thématiques ont été mis en place.

Le travail de ces ateliers a débouché sur la redéfinition des axes du LabEx qui sont passés de 5 axes à 3 axes.

La définition de ces axes doit être réalisée courant 2016.